Elections Présidentielle 2012

Publié le par tair marc

 

 

palais-elysee.jpg

Habitué des élections, des coups bas politiques, des affaires sorties du chapeau, des langues de bois, et des mensonges politiques, je constate que cette année 2012 bat tous les records dans le domaine.

 

Avec en premier lieu les journalistes très partial et voulant imposer une guerre des statistiques et des choix de questions, de débats sur des sujets voulu et pouvant favoriser ou déranger tel ou tel candidat.

 

Le refus des journalistes de montrer des mécontents du parti communisme ou autre parti d'extrême gauche, car ces mêmes mécontents rallies une marine Le Pen très fédératrice.

 

Le fait des journalistes de faire des analyses suites à des débats ou congrès pas très réaliste voir même mensonger.

 

Ces quelques journalistes qui ont la chance d'avoir des émissions  très en vu, ce permettent de par le fait d'oublier leur déontologie pour favoriser le ou les candidats ayant leurs faveurs.

 

Cela s'accompagne par des enquêtes ou des sondages discutables.

 

Je constate aussi l'oubli de certains candidat très peu représentés ou dérangeants. Le manque d'images télévisées de ceux-ci favorise biensur ceux ayant la possibilité d'être médiatisés. Tel : le NPA (Mr POUTOU), MRC (Mr Chevenement), Cap21(Mme LEPAGE), CPNT (Mr NEHOUS), FN (Le PEN), Lutte Ouvrière (Mme ARTHAUD) Parti Chrétien Démocrate (Mme BOUTIN) et autres candidats inconnus.

Tous doivent avoir la chance de présenter leur projet et leurs idées si futiles soit ils et malgré une représentation inexistante pour certains.

 

Mr HOLLANDE présentant des projets qu'il ne connaît pas et qu'il ne cherche pas à connaître tel ces sujets sur l'écologie. Sa manière de parler de lui comme Mr Sarkozy en oubliant que c'est tout un parti qui avec lui. Le "moi-je" est devenu chez lui une manière d'être et de penser. Il est devenu le centre du monde, un monde où lui et le Ps sont sur de gagner les élections qui sont d'après eux imperdables !!  Cela fait 10 ans que tout est imperdable pour eux !! Une suffisance que le Ps devrait un peu cacher et penser plus au fond de leurs projets et non la forme. La forme de la manière de les dirent et la manière de ce présenter. Une qualité d'image qui cache un mensonge politique ? 

 

Mr SARKOZY qui nous fait croire qu'il n'a pas eu le temps de faire ses réforment et qu'il lui faut 5 ans de plus. Qui nous fait supposer que sans lui rien n'est possible : il est le meilleur candidat !! Un candidat qui d'ailleurs est en train de défaire la majorité de ses réformes. Ce candidat de projette que sur le cours terme au lieu de prévoir des lois sur le longs terme et mieux réfléchies. 

 

Mr BAYROU qui nous démontre qu'il est le sauveur et que lui est le seul a avoir tout compris, c'est un homme de province et proche de la terre donc il comprend mieux que les autres nous dit il. Mais il ne veut rien changer du système UMPS, il vote en conséquence à l'assemblée les lois qui y sont discutées. "J'ai tous vu, je sais tout mais je laisserais la politique et la manière de faire de la politique te quel, vu que je sais que tout est bien", la seul chose qu'il faut changer c'est le président, et pourquoi l'élire lui.

 

 

Dans les débats et les projets il est temps de nous parler clairement et avec des chiffres et des explications simples  des sujets d'importances :

-Les retraites et le niveau des pensions très bas de certains retraités.

 

-La santé et le droit de ce soigner. La qualité des soins et l'autorisation de mise sur le marché de

         médicaments dangereux. Le manque de médecins. Les déremboursements.

 

-La relocalisation et les aides consacrées pour cela.

 

-Le prix des énergies et des denrées de premières nécessités.

 

-La hausse des salaires et du niveau de vie des plus pauvres n'ayant que le smic.

 

-Les aides techniques, administratives voir financières des entreprises d'avenir : Médias, solaires...   ou la

         création de filières d'avenir.

 

-Les lois possibles pour favoriser l'intéressement en entreprise voir même l'obligation d'intéresser le

         personnel lorsqu'il y a des bénéfices.

 

-La construction d'urgence de 400000 à 900000 logements Hlm dans les grandes villes tel Paris, Lyon etc...

 

-L'augmentation de l'impôt aux entreprises internationales (qui payent moins que les Pme) de quelques

         points, de baisser de façon drastique les taxes des Pme pour leurs permettre de grossir, d'embaucher et de

         vendre plus à l'export. 

 

-D'avoir un vrai volet sur la santé publique : médicaments, alimentations, pesticides, diversités animales,

         qualité de l'eau, service des urgences dans les hôpitaux, le nombre de médecins en province, pollution de

         l'air des aliments et pollution des contenants vers les aliments....

 

Les économies qui doivent découler de leur politique devrait ce faire sur le long terme tel 10 ou 15 ans et non pas entre 2 et 5 ans. Comme par exemple isoler mieux les bâtiments publiques, changer les ampoules de ces mêmes bâtiments et des lampadaires. Regrouper les immigrés retenus dans les centres de rétention prêt des consulats dont ils sont originaires et pouvoir dépayser leur dossier vers les tribunaux correspondants. Augmenter le nombre d'inspecteurs de l'urssaf pour épingler les fraudeurs. Revoir le budget consacré aux centres de rétention administratifs qui d'ailleurs ne fonctionnent pas à plein, ce qui implique de revoir le nombre de places et de centres peut être que la capacité n'est pas en adéquation et est trop importante. etc.... De nombreux dossiers peuvent permettre de récupérer quelques centaines de millions € chacun.

 

Il est usant d'entendre encore et encore les belles phrases, les leçons, "les projets bateaux" et sans intérêts, et la langue de bois. Sommes encore en capacité de recevoir encore beaucoup d'immigrés en plus ou faut il limiter et mieux s'occuper de ceux déjà en France ? Doit on mettre dans le même sac (comme le fait la politique de Mr SARKOZY) les immigrés "sans papiers" et les immigrés travaillant et payants des impôts et qui ont oublié de renouveler leur carte de séjour?. 

 

Marine LE PEN a eue le courage de présenter des chiffres mais dès le sur lendemain les journalistes ont tentés de démonter. Cela est bien bas et bien facile car il est si difficile de trouver des chiffres identiques à chaque pensées politiques. Comme par exemple de nombre de fonctionnaires à 1 millions prêt si l'on compte les derniers agents des postes et france telecom ou non, si l'on compte les vacataires ou non. 

 

Le débat cette année est d'un si bas niveau que personne ne sait vraiment pour il votera, nombreux vrais communistes quittent les rangs sans savoir ou aller, avec au Ps et à l'Ump. Le MODEM et Debout la République ont récupérés dernièrement de nombreux sympathisants voir même aussi de nouveaux adhérents par ce biais. Le FN rentre dans ses rangs de nombreux déçus et trouvent une écoute au front qu'il ne trouvaient plus ailleurs tellement les partis sont devenus des machines.

 

Les insultes, et mots flingueurs, sont cette années un sport en vogue. l'Ump supportera t'il une défaite après les élections ? le stresse, l'inquiétude dans tous les partis  sont à des niveaux sans pareil. Les courants politiques dans chaque parti sont inquiets.

 

TAIR Marc

 

Publié dans politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article