Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Les pesticides dans l'eau du Robinet et les rejets des stations d'épurations - 2017

Publié le par tair marc

Les pesticides, ces résidus que la pluies et les eaux qui ruisselles amènent dans les rivières, que l'ont pompe pour fournir des eaux "potables" dans les robinets.

Que l'ont rejette ensuite dans les eaux usées pour être filtrées dans les stations d'épurations et les rejeter dans les rivières. 

Mais lors du pompage on filtre pas les pesticides ni dans les stations d'épurations.

Pourtant nous savons très bien que cela est dangereux pour l'homme. Biensur il serait mieux de ne plus en utiliser mais là n'est pas la question car de toute façon il en restera dans la nature même après l'arrêt de son usage.

Ce qui compte c'est que dans les robinets on ne retrouve pas ce polluant. Ceci est une urgence de santé publique. En plus de favoriser la fin de son usage il est temps d'imposer un filtrage avec une interdiction totale en trace de pesticides.

Les études scientifiques indiquent que l'exposition augmente les risques de cancer problèmes d'infertilité et neurologique...

Il ne faut oublier que ces pesticides sont utilisés pour tuer des animaux tel des insectes, herbes ou champignons.

Entre 1995 et 1998 les équipes l'Inserm ont suivi une population de 225 argentins, les résultats ont démontrés une de concentration de spermatozoides.

Qu'est ce qu'on attend pour légiférer et obliger la filtration des molécules des pesticides dans les stations de pompage et d'épuration.

Lorsque c'est une urgence de santé publique l'Etat doit prendre ses responsabilités.

TAIR Marc

Les pesticides dans l'eau du Robinet et les rejets des stations d'épurations - 2017

Publié dans ecologie

Partager cet article

Repost 0

143500 sans abris en France, quel est le programme des candicats à la Présidentielle pour eux ? 2017

Publié le par tair marc

Avec 143500 sans-abri, le sujet est pour moi d'une grande importance et je m'interroge sur le fait que les candidats n'ont pas un programme sur le long terme à leur sujet.

Dans les grandes villes il manque des logements (c'est pourquoi je répète depuis des années qu'il faut augmenter le budget du programme logement) pour cela aussi qu'il faut regarder en province dans les villes moyennes voir petites villes de plus de 5000 habitants car il existe des logements disponibles.

En effet, vu les prix dans les grandes villes des terrains il a été décidé d'imposer de construire des logements ailleurs là où cela est moins cher du coup parfois il y a des programmes de constructions (privés) là où il n'y a pas ou peu de demande.

Même les programmes de construction de HLM ne sont pas toujours là où il y a le plus de besoin.

Passé cette petite parenthèse sur les logements, je peux dire qu'il faudrait un programme de fichier national et de budget attaché à celui-ci pour les déplacements /déménagements pour proposer des logements aux sans-abri, tout accolant à cela un fichier sur les emplois à pourvoir, des formations ... ce qui permettrait de réinsérer des sans-abri.

Vouloir reloger sans avoir de donnés informatisés sur les postes à pourvoir ou les formations ne sert à rien, il faut aussi.

Un programme de réinsertion national sur 5 ou 7 ans avec près de 30000 personnes à reloger réinsérer par an pour qu'à termes ceux-ci soit autonomes et puissent travailler.

Moi qui voyage régulièrement je constate que dans des régions il existe des emplois saisonniers voire en CDI dans des métiers tel que manutentionnaire, commis en cuisine, serveurs, ouvriers... non pourvus soit à cause de la pénibilité soit parce que la paye ne plait pas, pourtant parfois la paye n'est pas si faible.

En côtes d'Armor par exemple il y a du travail dans les usines de préparation alimentaire, en cuisine de restaurant, en pêcherie etc... pourtant ce n'est l'image qui est diffusée de cette région côtière, il y a aussi des logements quand on ce permet de chercher.

A mon avis il faudrait que les départements mettent en commun leurs fichiers avec les associations mais aussi les HLM et le Pôle emploi ou du moins proposer une mise a jour d'un fichier commun mensuellement, ce qui donnera des éléments intéressant à proposer à des sans-abri : emploi, formation, salaire, logement et environnement. De quoi redémarrer une nouvelle vie.

Ou alors qu'il nous propose leurs idées car plus de 143000 sans-abri reste inacceptable.

Il faut arrêter avec ces pseudos idées d'aides sociales avec des indemnités Rsa sans rien au bout comme solution.

Personnellement j'attends les idées des candidats à la Présidentielle et même après des candidats aux Législatives sur ce sujet qui reste pour moi une priorité d'Etat autant que pour la santé et le handicap.

TAIR Marc

 

 

 

 

 

143500 sans abris en France, quel est le programme des candicats à la Présidentielle pour eux  ? 2017
143500 sans abris en France, quel est le programme des candicats à la Présidentielle pour eux  ? 2017

Publié dans société, politique

Partager cet article

Repost 0