Médicaments, pesticides,... dans l'eau du robinet, des avancées...?

Publié le par tair marc

robinet.jpgDepuis mon sujet en 2011, y a t'il du nouveau sur la qualité de l'eau dans le robinet dans notre pays ? Les journalistes ce penchent sur ce sujet, des médecins s'interrogent mais que fait l'Etat?

Cet empoisonnement aux médicaments et produits chimiques devraient être un combat d'importance au nom de la santé publique, car les effets suite à l'absorption durant des décennies sont d'une gravité évidente sur la santé. Lors de la prise de médicaments ont nous demande de lire la notice et on nous met en garde sur les effets secondaires dû aux molécules, ceci est aussi évident lorsque l'on en absorbe par l'eau et de surcroît plusieurs médicaments différents... qui ont sûrement des interactions entre eux. 

A ce jour, aucune loi oblige les stations d'épuration de filtrer les médicaments et les pesticides de l'eau du robinet, ni les hôpitaux de filtrer leurs rejets, une avancé devra être proposé.

On en est encore à des constatations de médecins, associations ..., mais rien de l'Etat. Cette eau selon la définition de la potabilité, n'est pas potable. Une boisson chargée en médicaments ou en pesticides ne peut être considéré comme potable. 

Les effets biensur sont grave lorsque l'on boit cette eau mais quand est il sur la peau après une douche, que ce passe t'il lorsque l'on ce brosse les dents...? 

Depuis les années 80, la France constate dans l'environnement ces traces de médicaments, depuis on en est encore à la pédagogie, on attend les actes du gouvernement à ce sujet. Quand est il de l'évaluation des risques ?

Question : sur un volume d'eau moyen absorbé par l'homme par jour, quel quantité (ml/kg) est absorbé par individu en molécules de pesticides et médicaments ?

Quel système peut il être proposé aux stations d'épuration pour la filtration et le processus de dégradation ?

Quand est ils de "Debout la République" le parti politique de Mr DUPONT-AIGNAN (dont je suis encore en accord sur de nombreuses idées) à qui j'ai proposé un sujet d'étude tout d'abord au niveau régional puis au niveau national? Dlr refuse de s'intéresser aux problématiques de l'eau, pourtant un sujet de santé publique urgent. 

Que fait le ministère de l'écologie et du développement durable, et que fait Mme BATHO sur ce sujet? Les toxines dans nos robinets doivent être éliminées au plus vite.

Une idée reçue sur les carafes filtrantes qui éliminent les nitrates doit disparaître au plus vite : c'est faux !! Elles ne filtres pas les nitrates, et si elle le faisaient le prix ne serait pas le même. Ce mensonge marketing est dangereux. De plus la manière de nettoyer ou de manipuler ces carafes ne permet pas toujours une hygiène constante. Certains sites tel que e-sante.fr diffusent cette information erronée sur ces carafes et  la filtration par celles-ci des nitrates. 60 Millions de consommateurs a déjà rappelé que cela n'était pas vrai.

Il existe certains filtres adaptables sur robinet qui filtres les nitrates mais le prix n'est pas celui des carafes.

Il faudra vite que les stations d'épuration soient en mesure d'éliminer ces médicaments et ces pesticides, ce qui permettra à terme d'éviter ce relargage dans la nature de ces résidus, néfastes pour l'homme mais aussi pour les animaux... Il faudra du temps pour que la nature résorbe ce qui est déjà là. Les lobbies de l'eau devront accepter ces nouvelles règles. 

En conclusion, malgré les nouvelles sonnettes d'alarmes tirées par les journalistes et médecins rien de nouveau n'est fait depuis mon texte de 2011, ni depuis les premiers avant moi à s'être alarmé à ce sujet. Nous en sommes encore à la pédagogie, et la population reste encore désinformée, voir même croit encore que l'eau est saine, même certaine associations le pense encore.  

La santé est un droit que quiconque peut prétendre, donc le fait de distribuer une eau dite potable et qui empoisonne la population ne peut ce concevoir.  

TAIR Marc

Publié dans santé

Commenter cet article

damien 31/05/2013 14:35


Bonjour Marc,


Effectivement les pouvoirs publics sont responsables de ce qu'il se passe, mais il en est de notre responsabilité aussi... Sur la façon de se soigner, celle de manger,... Prenons celle de manger.
On a pas besoin de manger autant de viande que l'on mange. La production de viande demande de produire du mais qui demande des pesticides et des engrais... QUe l'on retrouve aussi dans vos
verres!!!


Malheureusement, le changement commence par nous, le bas de la pyramide car le haut ne fera que suivre! N'attendons rien de nos responsables, ils sont grisés par le pouvoir! Prenons nos
rsponsabilités: CHANGEONS NOS COMPORTEMENTS!


Pour l'eau, il y a un soucis économique! La plupart des Français ne savent pas que l'eau du réseau qui arrive dans leurs maisons ne représente qu'à peine 15% de l'eau qui est dans le réseau!
Le reste en majeur partie c'est l'industrie et l'agriculture qui consomme l'eau à 93%!


De plus, sur 100 litres qu'une personne consomme par jour et par habitation, seulement 1,5 litres servent à l'alimentation de cette personne!


Alors, il va être difficile pour nous offrir une "eau qui ne rend pas malade" à long terme d'attendre des solutions des industriels de l'eau! Cela coutera trop cher pour eux et par conséquent
pour nous sur la facture!


Merci pour votre article!


DAmien


www.qualitedeleau.eu


 

tair marc 10/07/2013 10:12



Bonjour, cela est vrai Damien, c'est à nous de changer nos habitudes. De plus dès lors que la majeur partie de la facture du traitement des eaux usées est payé par ceux qui en utilise le moins ne
permettra pas de changer la donne. Les Industriels qui sont ceux qui utilisent et polluent le plus notre eaux ne payent qu'un pourcentage faible du traitement.


Le laxisme qui a prévalu pendant des années, a laissé des des traces. La preuve en est sur les cours d'eau polluées pendant de nombreuses années qui ont rendues des rivières impropre à la pêche.


Nous constatons aujourd'hui le retour de la loutre en France de façon certaine, mais même si la qualité de l'eau a vu une amélioration, d'une part cet équilibre est fragile mais aussi l'eau n'est
pas totalement impéccable, il reste des résidus qui ne permettent pas le retour d'autres animaux. 


Merci de lire mes articles et d'avoir laissé votre avis.


Ce sera vous, moi, nous tous qui changerons et améliorerons notre eau...


Cordialement.