Les ouvriers veulent Marine ...

Publié le par tair marc

Dans les visitent faites par Marine LE PEN dans  des usines, mais aussi dans les visitent du Parti Socialiste François HOLLANDE et du Front de Gauche Jean Luc Melenchon, de nombreux ouvriers indiques que les troupes de gauche sont tentés ou ont déjà franchit le pas pour rejoindre le Front National.

 

Un représentant syndical demande à Jean Luc Melenchon de venir plus pour rencontrer les ouvriers et leurs parler.

 

Un hémorragie des troupes de gauche, palpable dans l'opinion publique, la population a abandonnée l'extrême gauche et beaucoup s'interroge sur l'opportunité de voter socialiste.

 

Une droitisation de l'opinion publique que j'ai évoqué à des représentants politiques il y a quelques années, sans que cela les interpelles. Des PCF ayant rejoins le FN ou le PS, des PS ayant rejoins les troupes centristes ou centre-droit voir même Debout la République. Ou encore des centristes devenus UMP. Des anciens UMP et Debout la République ont rejoins les troupes du FN. Cette transformation lente sur 10 ans c'est opéré en raison de la démagogie des Partis de la gauche et des actes politiques en faveurs des plus démunis en oubliant les travailleurs pauvres et ceux recevant des salaires à peine supérieur au smic. 

 

Un abandon que la gauche paye aujourd'hui.  Malgré les points de vérité que soulève Jean Luc Mélenchon. les solutions de la gauche convainquent moins.

 

L' Ump ne sais comment récupérer ces ouvriers, tant ses solutions ne leurs correspondent pas. 

 

Marine LE PEN ayant un vocabulaire différent de son père, des mots plus proche des attentent du peuple, et des solutions plus claires et compréhensibles. L'Etat de la France est tel que le peuple attend un remède de cheval pour sauver le pays. Les mensonges et les solutions qui font payer ceux qui pensent ne pas être responsables de la débâcle que la France subit. 

 

L'opinion publique met en cause l'Europe et l'Euro. Si le Front National sort vainqueur de la  décision du conseil constitutionnel pour la question de l'anonymat des 500 signatures, elle sera au second tour et cela Sarkozy et Hollande ne le nie plus, seul le Modem et Bayou veulent encore croire être présent au second tour.

 

Plutôt que de taper sur le FN et les nouveaux sympathisants ou adhérents FN, il aurait été mieux de rechercher les causes du malaise, mais les politiques et surtout les journalistes ont ignorés cela, en croyant que ceci relevait de minoritaires ou en encartant ces nouveaux arrivant de racistes. Seulement ce sont des démocrates, des socialistes et des républicains qui ont fait grossir les troupes du FN.

 

L'Ump explosera t'il en de nouveaux petits partis s'il n'est plus au pouvoir ? Mr Montebourg sera t il encore au PS vu ces opinions républicaines ?  Un raz de marée possible en politique ? 

 

Étudiiez les propositions de Marine. Sont elle possibles ? Si elle le sont quels sont les erreurs ? Il est trop facile de dire que tout ce qu'elle propose est faux, cela est douteux !!  La pensée unique en France est établit de fait, toute personne pensant différemment est un fasciste !! 

 

L'ump devrait il pas réfléchir à une nouveau schéma de traité Européen? Ne devrait il pas s'écarter du monde financier? 

 

TAIR Marc

 

Publié dans politique

Commenter cet article

JEAN DU TERROIR 07/02/2012 14:23


Peut-être faudrait-il se poser la question : pourquoi?

tair marc 08/02/2012 17:44



Il est clair que le ps et l'ump ne devarient plus être dans le paysage politique. un shéma à bout de souffle et peut être que les politiques ne sont plus désinterressés financèrement. Le PS
 ayant d'ailleurs tourné son curseur vers le centre-gauche,   les centristes sont maintenant centre droit, il était logique de voir l'ump plus encore à droite que la droite. c'est pour
celaque mélenchon a quitté le ps qui n'est plus a gauche toute. 


Le fn étant devenu le premier parti ouvrier de France avec des anciens du pcf. 


La France a besoin d'un nouveau clivage sans gauche ni droite, et peut être plus de souverainisme avec un retour sur des projets et des chantiers d'avenir programmés sur 10, 15 ou 30ans. plutot
que de faire des lois ou des projets sur 2 ou 3 ans pour faire plaisir aux financiers. La France a besoin de rêver d'avenir, avec des projets novateurs et rassembleurs.


 



debats-politique 04/02/2012 12:39


Je suis assez d'accord avec l'idée générale de votre article. Nénamoins, pour ce qui est de Marine Le Pen, je pense que c'est plus qu'un changement de forme, qu'un changement de mots. Pour moi,
c'est carrément un changement de programme : le front national se présente aujourd'hui comme un parti étatiste, qui refuse la mondialisation néolobérale, contrairement à avant, et fait du social.
Il y a une vraie différence entre Marine Le Pen et son père de ce point de vue là. D'ailleurs, ce dernier n'a guère apprécié qu'elle parle de retraite à 60 ans et qu'elle accorde autant
d'importance au rôle de l'Etat. 

tair marc 06/02/2012 14:25



Il est vrai qu'il y a des divergences entre Marine et son père. Il est vrai aussi que les anciens communistes du pcf représentent maintenant une frange très importante. ce qui en interne du fn
change les idées et le vocable. Le fn est devenu le premier et le principal parti ouvrier.


Le Fn ce présente à ce jour comme un parti de gouvernance.


 


tair marc