Le Printemps Arabe ou Printemps Islamique ?

Publié le par tair marc

Nombreux sont ceux qui ont pensé que ces révolutions Arabes seraient la libération de peuples opprimés par des dictateurs et des profiteurs, mais cela était sans penser que couvait depuis des décennies des islamistes modérés et intégristes désireux dans découdre et attendant leur heure.

 

Les rêves des occidentaux pour les peuples d'orient ne peuvent être compatibles, il faut laisser plus de temps à ces peuples pour que la démocratie arrive (par petite touche).

 

Certains de ces pays avaient déjà évolués (trop lentement pour nos biens pensants occidentaux), mais cela fonctionnait.

 

La complexité du fonctionnement de ces pays échappe aux dirigeants et aux philosophes d'occident, les règles claniques, tribaux et les droits coutumier existent, les divergences et les accords entre clans ou ethnies d'un même pays permettaient que la paix existe et qu'un pays soit uni malgré des intérêts différents. Il n'est pas possible d'imposer la démocratie avec des règles et des lois inconnues jusqu'à présent, sans modifier les équilibres.

 

Les forces politiques ou religieuses les mieux constituées tire leur épingle du jeu. Par exemple en Tunisie les religieux quasiment absents des manifestations et peu revendicatifs lors de la chute de Ben ALI, ce sont permis de faire un hold up politique. L'après Ben Ali nous a permis d'être témoin d'un hold up politique des religieux dit modérés mais qui nous laisse penser que les intégristes attendent leur heure tout en plaçant leurs pions.

 

Un bonne partie de la population ce sent spoliée de sa révolution et les féministes s'inquiètent du devenir de leur statut qui était considéré comme privilégié dans le monde Arabe.

 

Aussi, nous pouvons nous interrogé sur l'avenir de la Lybie où le pouvoir était composé de dignitaires issus des différents clans qui composent le pays, aujourd'hui les religieux qui ont participés aux combats sans revendiquer leur volonter d'un Etat islamique ont maintenant un pied dans la politique. Ces islamistes etant déjà structurés militairement et politiquement ce sont imposés en tant que force majeur et réclament une constitution ayant pour base la Charria. Restera t'il un peu de Démocratie dedans ?

 

Ces Pays ont oubliés un détails important pour asseoir leur politique dans la durée, c'est de créer une vrai population ayant des revenus convenables et même d'importance, en évitant que cela ne profite qu'a des proches du régime. Le Maroc a une population de cadre moyens importante mais encore trop peu pour ce pays qui compte encore de nombreux bidons-ville. Les grands travaux pour favoriser le tourisme, le fret et le transport devrait permettre d'aider ce Pays à prospérer. Un rêve d'avenir que les jeunes de ce Pays peuvent imaginer pour eux même.

 

Ces Révolutions qui ont fait germer une espérance pour les occidentaux sur le plan Démocratique, Laïque et Droit de l'Homme, mais font constater à l'issu un malaise sur l'avenir de ces pays. Aussi nous constatons que des populations Chrétienne sont martyrisées (Les Coptes en Egypte...). Quels sont les désirs cachés de ces Islamistes ? Sont ils si modérés?

 

Chaque Pays Arabe devrait surement évoluer à sa manière, du bon côté pour les uns et peut être du mauvais côté pour d'autre, la vigilance est de mise. 

 

TAIR Marc

 

 

 

 

 

 

Publié dans monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article