La France sombre en douceur vers la pauvreté et le chômage de masse.

Publié le par tair marc

drapeau francais

Loin de moi la volonté d'effrayer, je ne fais qu'une constatation évidente, malgré les discours officiels. Les chiffres parlent d'eux mêmes et nombreux pays Européens sombre comme nous vers la pauvreté avec une petite longueur d'avance par rapport à nous.

L'évolution du chômage dans notre pays est lent mais certain, la période électorale cache cette réalité pourtant bien visible. Avec 2.867.900 de chômeurs en date du 11/04/20012 la France continue de glisser vers ce chômage de masse avec aucune solution d'importance. 

Les disparités importantes entre départements et régions :

Départements :

- Herault 13.5 %

- Seine Saint Denis 11.6 %

- Lozere 4.9 %

 

Régions :

- Bretagne 7.8 %

- Pays de Loire 7.8 %

- Ile de France : 8.1 %

- Haute Normandie 10.3 %

- Languedoc Roussillon 12.7 %

- Picardie 10.8 %

 

Les Dom sont toutes au dessus des 21 % et même 28 % pour la réunion.

 

Les disparités de salaires sont de plus en plus évidentes (données 2011) :

10 % de la population touche environs 392 €.

10 % de la population touche plus de 2923 €.

Cet écart ce creuse dans indifférence de nos élus.


Le salaire net médian national mensuel est 1646 €, nous constatons que 30 % touche moins de 1373 € et 60 % touche mois de 1829 €. 

Le chiffre le plus important : 1 % de la population touche plus de 7499 €. 

Dans notre pays le chômage a progressé de 1.3 points, avec en 2001 7.8 % et en 2011 9.1 %.

 

Le taux de pauvreté en Région (données dec. 2010) :

Les chiffres qui suivent sont évidents de scandale, notre pays laisse ces gens au bord de la route, l'Etat laisse des familles démunies, les mots de nos gouvernants et les mesurettes ne change absolument pas le quotidien de ses pauvres (Français ou Etrangers habitants dans notre pays).

 

-Bretagne 10.9%

-Pays de Loire 11.1%

-Ile de France 12.3%

-Nord pas de Calais 18%

-Languedoc-Roussillon 18.3%

-Basse-Normandie 13.3%

 

Le Nord pas de Calais et le Languedoc Roussillon dépasse les 18 % ce qui démontre un désastre évident. Nous constatons d'après les données de l'Etat que les plus âgés sont les plus touchés par cette situation.

Souvent aussi, il est constaté que ce sont des actifs (femmes seules avec des enfants, des couples smicards, des paysans...) vont à la soupe populaire, et ne peut plus ce soigner ce qui est inacceptable.

Notre pays est devenu un pays qui laisse ses pauvres souffrir, doit changer de cap au plus vite, et ramener un peu de solidarité pour notre population. 

Les deux bords politiques de notre pays doivent changer d'idéologies, imposer une pensée globale plus humaniste et social. En effet, il est possible d'être de gauche et de droite tout en étant social.

Biensur en évitant les belles paroles de ces dames et messieurs du parti-socialiste, qui mêlent la démagogie au mensonge, ce qui est honteux. Les socialistes de coeur ce font flouer par des cadres du Ps qui ne désirent que le pouvoir politique.

Seuls les très pauvres trouvent un intérêt dans leur programme politique en laissant les pauvres et les Français au revenu moyen dans les déboires d'une vie sans espoir ou seul les factures et les impôts difficiles à honorer font leur quotidien.

Loin de moi le désire absolu de taxer exclusivement les revenus des très riches, mais il existe des recourts possible, tel la sortie de la Pac Européenne et faire la notre, de taxer les produits importés quand ceux ci sont déjà produits chez nous, de libérer un peu les charges des Pmi/Pme des artisans et professions libérales en échange d'embaucher etc...

Il nous faut oublier ce clivage gauche et droite et penser à une politique républicaine, sociale et souverainiste, la France doit pouvoir décider plus de choses d'elle même et pourvoir ce protéger d'un afflut trop important de produits importer en relocalisant les industrant qui lui manque et qui étaient présentent il y a vingt ans. Il nous faut protéger nos Pmi/Pme d'urgence et les aider à prospérer.

Il est urgent de trouver des solutions pour sortir de cette pauvreté qui évoluent dans notre pays, nous avons tous le droit de nous nourrir, et de nous soigner.

L'Europe puis La France ont tué nos régions et nos zones rurales, en fermant les agences postales, en fusionnant les secteurs médicaux, en enlevant les moyens à la sncf de rester autant déployé, en ne créant pas de programme transport digne de ce nom (car et ter), en ne créant pas de ZRP Zone rurale de priorité pour permettre à des paysans, des mairies etc... un essor.

Créons vite des idées et des programmes pour les pauvres et les régions. Messieurs et Mesdames les élus et prétendant à la présidences nous attendons vos projets !! La France vous regarde. 

TAIR Marc

Publié dans société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article