La France rêve d'un avenir rassembleur...

Publié le par tair marc

drapeau-francais.jpg

Il est temps que les politiques pensent et imagine un avenir différent, moins gauche et droite, avec un peu plus de souverainisme et des projets d'ampleur et rassembleurs.

 

Il est possible de rassembler les Français sur des projets commun, et arrêter de couper la France entre gauche et droite. 

 

Des projets étudier non pas sur 2 ou 3 ans comme les financiers nous les imposent, mais sur 10, 15 ou 30ans pour que les résultats soient concrets et réguliers. Le social n'est ni de gauche ni de droite, le bon sens économique ni de gauche ni de droite et la finance n'est pas notre patron. Il y a des gens intelligents et des projets intelligents. Il faut donc arrêter de parler de forme, mais ce réunir sur le fond.

 

L'environnement peut être un projet d'avenir, et sans écolo intégriste, il est facile et logique de ce dire qu'il faut évoluer vers plus d'écologie, d'économie d'énergie, de protection environnementale etc...   une divergence sur le la façon de faire et a quel rythme. Entendons nous déjà sur le rythme minimal entendu par tout et sur les façons les moins contraignantes. Ainsi un pas sera fait et on aura tout le loisir pour évoluer ensuite. Plutôt que de ce facher sur la forme, les mots et ne rien faire au motif de mésentente. Les emplois pourraient en découler très vite.

 

Faire un audit sur la possibilité de baisser les charges des Pme, jusqu'a quel niveau et a quel rythme, pour éviter de casser la balance du budget de l'Etat et ses taxes. les Pme sont des entreprises qui embauchent vraiment beaucoup.

 

Lorsque que l'Etat est tenu à cause de l'Europe (et en attendant de sortir ou renégocier certains traités), il faudrait que le gouvernement mettent des clauses aux contrats qu'il signe. Exemple : les contrats des treillis qui ne sont plus faits pas Paul Boyers (France), et offert à des sociétés non Françaises. La France peut imposer un pourcentage de vêtements faits en France, ou bien finalisé en France. A voir après un audit quel pourcentage le plus adéquat et autorisé. Car cela est possible pour tout type de contrats.

 

Créer une taxe sur toute sociétés vendant en France et ne fabriquant pas en France, un pourcentage minimal pré établit.  Une taxe que le volume des ventes sur le territoire et qui servira à baisser certaines charges...

 

Créer une programme d'étude, d'expérimentation avec au bout des contrats sur la conception d'une filière d'hydolien. Faciliter à la création d'une vrai filière Française. 

 

Étudier sans langue de bois , ni faut semblant, ni politique partisane, la filière nucléaire, qui si elle augmente réellement de 30% ses tarifs dans les 5 ans, n'a plus aucun intérêt pour les  Français.  Le seul avantage était le prix, et aujourd'hui cela est déjà discutable, demain ce sera sans intérêt. L'entretien des centrale oublier pendant 20 ans par Edf pour pouvoir faire ses opérations d'achats de sociétés à l'internationale, ne doit pas être repayer une 2 eme fois pour des mises à niveau en sécurité urgente, des remises en état de centrale défectueuses. Edf a faillit dans sa mission d'entretien, c'est a elle de faire le nécessaire avec ses propres fond ou en faisant un crédit. Les Français n'ont à payer plus. Et de rentre coupable les habitant de Bretagne, de corse ou de PACA en indiquant qu'ils consomment plus qu'ils produisent est une honte. Surtout en leur indiquant de consommer moins. D'une part c'est edf qui produit et pas les Français de ces régions et d'autre part les clients ont payés pour avoir des sites entretenus et qu'ils ne le sont pas. 

 

Les administrations doivent revoir leur consommation électrique et être mieux isolés et avoir des ampoules économiques.

 

Revoir la santé dans les hôpitaux et les maisons de retraite. Nos anciens ont droit à un service de qualité quit à éssayer d'impliquer plus les associations dans les activités et pour récupérer des financements. 

 

Créer un projet financé, et construit juridiquement sur moins de 10 ans pour un 1er volet, sur la création d'emplois. Il y a des leviers possibles pour relocaliser des entreprises partiellement ou totalement ou progressivement. La réindustrisation de France doit être une priorité.

 

Le tourisme est un secteur très porteur, peut on créer une filière industrielle ou semi artisanal des souvenirs sur la conception , la transformation ou la finalisation ? Peut on créer ou inciter à créer des nouveau circuit touristiques sur des thèmes porteurs et nouveaux? Il est temps d'insuffler un nouveau souffle et provoquer l'évolution ... Nombreux site historiques pourraient intéresser les touristes.

 

La France a un potentiel certain, a nous de le découvrir, à nous de vouloir le voir, à nous d'oublier les clivage politique !!!

 

TAIR Marc

 

 

 

Publié dans politique

Commenter cet article