l'eau en Bretagne, et dans tous l’hexagone

Publié le par tair

 

100519204937 28

 

 

Mais que fait on pour l'eau?

 

Je constate que ce sujet n'est pas d'actualité, cette richesse de notre pays n'est pas une priorité. Pourquoi?

 

Nous constatons tous dans les actualités que des rejets nocifs sont présents dans nos robinets: nitrates, mais aussi des médicaments.

 

Il n'y a jamais eu de de tests pour savoir ce que font les nitrates dans notre corps à force de les boires, quels sont les effets nocifs ? 

 

Pourquoi personne ne s'interroge sur la présence des médicaments présents dans nos robinets ? Les effets de ces molécules sur notre corps sont averé et personne ne ce dit que nos stations d'épurations ne les filtres pas.

 

Nous pouvons y trouver de nombreuse molécules avec des taux de concentrations élevés, tel que : aspirine, dicoflénac, kétoprofene, anti-inflammatoires, anti-dépresseurs, anxyolitiques, etc...

 

Mais aussi: antibiotiques, anticancéreux, et n'oublions pas non plus les médicaments hormonaux comme la pillule. 

 

Ces médicaments ont des effets secondaires graves pour la santé comme per exemple : toxique pour la reproduction, problèmes immunitaires...

 

Ces résidus de médicaments peuvent êtres liés soit aux urines des animaux mais aussi de l'homme par des rejets dans le milieu.

 

Présence de nitrates dans tous le térritoire : 

 

Des analyses faites sur quelques villes en France nous permettent de dire que la Bretagne n'est pas la seule région touchée, et que tous les secteurs agricoles sont imprégnés. Mais toutes les villes n'éssayent pas de les diminuées.

 

Paris : 29mg,  Aix en Provence : 1mg, Rennes 22,4 mg, Le Havre : 36mg, Nimes : 24mg, etc...

 

L'eau du robinet est elle encore potable?:

 

Il n'éxiste aucun texte ou aucune étude stipulant ce que veut dire potable et de quel manière, on nous écrit plutôt que l'eau déstinée à la consommation humaine, avec des reglements imposant que l'eau doit être bien protegée...

 

Nous pouvons nous interroger, sur les critères de potabilité de nos eaux lorsque nous constatons toutes ces molécules a effets graves voir dangereux pour notre corps. 

 

Des associations essayent de ce faire entendre, mais même chez elles le dialogue n'est pas claire. Malgré leur combat pour la qualité de l'eau elles conseillent encore de boire cette eau pour des motifs plus idéologiques que réaliste, car comment demander de boire cette eau quand on connait ce qu'elle contient.

 

A noter que l'Ifremer a établit en 1900 que le nitrate ne devrait pas dépasser les 3 ou 4mg/ litres.

 

Les politiques pour l'instant ne ce prononcent pas clairement à ce sujet et ce protègent avec la reglementation européenne.

 

Notre eau n'est plus bonne à boire !! 

 

TAIR Marc.

 

Publié dans ecologie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Monica entre terre et mer 26/09/2011 11:44



bien sur que on se moque  des usagers  en nous faisant croire que l' eau des robinets est potable


elle est traitée c est bien vrai , alors  on l à dit buvable


en tous les cas une chose  est sure


 elle est couteuse   de  plus en plus    ( sinon gouteuse  ) loll


 et aprés le marasme  du pétrole , nous verrons  celui d e l 'eau arrivér  c est le futur combat


 en plus il pleut moins qu avant je peut constater que en bretagne il pleut moins  eh oui


quoique on en dise   cet été il fallait voir les ruisseaux   trés bas


 cà aussi c' est inquiétant ..


 (  sympa   l' inscription sur la communauté  Armorica  ,  mais je ne manquerai pas  de venir  lire   les articles de ce blog  je
vais prendre le lien )


 amicalement


 kénavo



tair 26/09/2011 16:50



Merci pour ton commentaire,  c'est vrai en Bretagne il pleut moins, je le sais, je vie en Côtes d'armor.


N'oublions pas que sur nos 4 départements : 3 sont déclarés en secheresse en été  depuis 2 ans, car les côtes d'armor ont à chaque fois été limite.


Il faudra peut être dans 40 ans filtrer l'eau de mer (désaliniser) pour la rendre potable.


Amicalement


kénavo