L'Ecologie au niveau des collectivités et acteurs locaux.

Publié le par tair marc

L'Ecologie, vaste débat, tant il y a faire et tant il y a de façon d'y arriver.

Déjà il faut parler du coût qui est supérieur aux usages habituels mais tellement plus économe sur le long terme, les collectivités ont le temps pour elle et cela leur serait bénéfique sur plusieurs dizaines d'années sur le plan des économies et immédiat sur le plan écologique.

Mon sujet est destiné à toutes les collectivités mais je vais m'attarder sur les acteurs locaux tels les Mairies, Intercommunalités ou Communautés de Communes bien que cela est transposable aux Organismes Départementaux et Régions.

Je pense que vu le coût il est préférable d'avancer par étapes selon les besoins et les priorités, telle par exemple la création de régies communales de l'eau pour la préservation de la ressource, la purification de celle-ci dans certains cas ou même la distribution dans certains cas, charge a des organismes mixtes /public/privé d'assurer la vente et l'entretien.

L'eau est justement une chose dont nous avons besoin et dont nous gaspillons la ressource sans s'intéresser aux conséquences. Les Mairies avec l'aide d'associations doivent apporter leur concours pour apprendre limiterait son usage dans nos habitations sans que nos habitudes soient bouleversées. Tel en mettant des limiteurs sur les robinets, mettre de tuyaux de goutte a goutte dans les jardins ou encore proposer des solutions pour ne plus utiliser de l'eau potable pour les WC. etc...

La Mairie ou la Collectivité locale pourrait se proposer auprès de ses administrés pour produire de l'électricité pour ses propres locaux tels bâtiments administratifs ou techniques avec éoliennes et panneaux solaires ceci limiterais les dépenses à terme sur des factures sans cesse en augmentation et dont les résultats écologiques sont quantifiables sur l'instant.

Il faudrait aussi à terme adapter les ampoules et lampadaires à des usages pour économes et voir même les ajoutés plus tard au dispositif de production locale d'électricité, se qui rendrait nulle la facture en énergie dans ce secteur.

Comment ne pas parler non plus d'inviter des administrés (chacun) en groupe pour écouter leurs interrogations voir même expliquer la démarche communale à long terme et aussi de les invités aussi à voir d'eux même les matériels, les dispositifs utilisés. Impliquer l'habitant est aussi une démarche ceci l'invitant individuellement à regarder et comprendre la démarche et parfois découvrir des idées ou des compétences au sein même de sa commune pour y arriver.

Dans cette cohérence il faudrait aussi insister et ne pas oublier la consommation locale alimentaire des cantines scolaires avec une recherche de l'usage raisonné des pesticides voir même biologique si c'est possible.

Dans l'intérêt des citoyens il faut apporter une évolution des usages et cela ne sera possible qu'en apportant une démarche locale et en invitant la population à être impliquée si elle le désire et en l'informant des avantages sur la santé, la préservation de nature et les économies financières possibles et réelles.

Je ne suis pas un ultra-écologiste mais je m'attache à la santé et aux gestes possibles sans que notre vie soit bouleversée, pour notre environnement. Personnellement j'ai mis le temps et j'apporte dans mon habitation les nécessaires gestes et dispositifs pour abaisser le gaspillage de l'eau, en utilisant parfois des produits de lavage et entretiens de qualité limitant les rejets dans la nature, à terme j'espère aussi la limitation de la facture d'électricité en produisant une partie de mon énergie.

J'espère qu'un jour ma commune se lancera dans une démarche écologique et économique pour préserver la nature et aussi le portefeuille des habitants. Peut-être aussi que cette démarche passera par le bénévolat des citoyens dans chaque commune pour élaborer les actions, voire même pour les concrétiser.

Biensur cela n'est qu'une partie de la solution je ne peux énumérer tout ce qui pourrait être fait cela rendrait ennuyeux la lecture de ce texte. Je propose là une idée ou une solution partielle mais dont il faudra passer le cap pour avancer ...ensemble... et pour la nature.

TAIR Marc

Nature préservée

Nature préservée

Publié dans ecologie, société, politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article