AREVA le futur scandale d'Etat ou l'affaire des années Lauvergeon

Publié le par tair marc

Areva la grande société du nucléaire Français, prestigieuse et secrète, une entité qui coule peu à peu comme en son temps le Crédit Lyonnais. 

Entre la construction de l'EPR Finlandais qui aussi la 1ere construction depuis trop longtemps d'une centrale et autres dossiers difficiles tel : Uramin, l'usine de reconversion d'uranium, l'éolien off-shore, ou le réacteur du CEA de Cadarache nous arrivons à près de 8 Milliards €

Un manque de moyens financiers, une construction sur l'EPR qui n'en finit pas suite aux déboires l'entreprise est actuellement en quasi-faillite, les comptes pour 2014 sont à -4,834 Milliards €.

Areva vend déjà quelques filiales pour s'en sortir, mais cela ne suffira pas, Emmanuel Macron réfléchit à scinder l'entreprise en deux et amener les investisseurs privés et étrangers à acheter.

Dans cette affaire la responsabilité conjointe d'Anne Lauvergeon et l'Etat est à déplorer car il ne faut pas minimiser les décisions des déférents ministres de tutelle, les comptes de Aréva pour 2015 vont vers une perspective de -8 à - 10 Milliards sans compter des ventes éventuelles de filiales ou un accord avec l'Etat Finlandais sur le dossier EPR.

Fin 2016 pourrait voir une bombe exploser, celle d'Areva et les Milliards que l'Etat devra injecter si des sociétés étrangères n'investissent pas dans ce panier percé.

TAIR Marc

Publié dans actualités

Commenter cet article