2016 Dernière année avant les élections présidentielles

Publié le par tair marc

2016  Dernière année avant les élections présidentielles.

Le Président Hollande, propose 500.000 formations aux demandeurs d'emploi et des aides aux PMI/PME est ce suffisant ?

En comptant la montée moyenne mensuelle du chômage et le fait que ces 500.000 ne seront pas comptabilisés dans les chiffres des demandeurs d'emploi on peut supposer que cela sera trop juste pour faire baisser le total en dessous des 10%, à moins de d'inscrire plus de monde que 500.000 dans ce programme.

Il faut savoir qu'une personne qui est une semaine en formation dans le mois n'est plus inscrit du tout pour le mois complet dans les statistiques sur ce mois.

Une personne qui se retrouve en maladie pendant sa période de chômage et qui l'a déclaré, n'est plus dans les statistiques non plus.

Cela n'est pas de la création d'emplois c'est du tripatouillage de chiffres. D'autant que certaines formations ce sont 8 heures par semaine et ce sont des remises à niveau de Français ou autre.

Concernant les PMI/PME les crédits d'impôt ou baisse de charges je ne sais encore ce qui sera préconisé, est la solution mais à condition d'une aide conséquente avec une obligation d'embauche d'un à deux employés selon la taille de l'entreprise et ceci en CDI pas en CDD ou Intérim.

En effet, si toutes les PMI/PME en France embauchent une personne se serait vraiment important, avec 3.1 Millions de PME en 2014 et avec 6.1 Millions de chômeurs catégorie A - B - C, on baisserait de moitié le nombre de demandeurs d'emploi.

Pour cela la baisse de charge devrait être sur une période de plus de 6 ans minimum, une obligation d'embauche en CDI, les entreprises de moins de 300 employés 1 embauche et au dessus de 300 ce serait 2 embauches en CDI, pour avoir le droit à cette aide la loi devrait être ferme sur cette notion d'embauche.

Avec 5 % environ de chômeurs la France ne serait pas très loin de la notion de quasi plein emploi qui est sous la barre des 3%.

Concernant l'apprentissage qui est le parent pauvre du système scolaire et professionnel, il y a 2 ans le gouvernement a réduit de moitié les aides d'embauche d'apprentis pourtant c'est le domaine qui embauche le plus les jeunes, car la majorité voir la quasi totalité des jeunes formés sont embauchés en CDD ou CDI dans les mois qui suivent la sortie de leur apprentissage

On a établi qu'une personne sans emploi reçoit sur une année 21000€ d'aides diverses d'Etat, cela reste une une moyenne mais le chiffre est bon, ce qui veut dire qu'une aide à une entreprise de 10.000, 15.000 ou 17.000€ le gouvernement serait gagnant, mais aussi les entreprises et plus encore la personne embauchée. Et le retour sur impôt du salarié envers l'Etat est aussi un plus dans le Budget de l'Etat.

L'aide établi sur une minimum de 6 ans, permettrait à faciliter l'embauche mais aussi a intégrer progressivement le salaire de l'embauché sur le budget d'entreprise, pour cela l'entreprise ne doit pas licencier d'employés sur les 3 à 6 ans qui suive l'aide, ou elle devra rembourser la totalité ou au prorata a partir d'une période à l'Etat l'aide consentie.

2016 est et sera une année charnière pour le gouvernement pour ce permettre de dire que le bilan de François HOLLANDE est positif.

 

TAIR Marc

Publié dans politique

Commenter cet article