La Photographie Politique au lendemain des régionales de 2015.

Publié le par tair marc

Au lendemain des élections régionales tous en sortent avec la gueule de bois avec le sentiment d'avoir échappé au pire face au Front National.

 

D'une part la gauche qui continue à se déchirer sur les raisons, voir les responsables d'une telle défaite tout en communiquant sur le fait que le Front National n'a pas réussi.

 

D'autre part la Droite et en particulier "Les Républicains" ex Ump qui recherche déjà à contre carrer aux éléctions présidentielles de 2017 tellement les régionales de Décembre 2015 était un exercice épuisant contre le Front National.

 

Avant même de se préparer aux présidentielles ils devraient pourtant revoir les points qui ont permis au FN de mettre le pied dans les régions, en effet, c'est en premier le chômage et la peur d'être au chômage qui a motivé le vote, oui la pérénnisation d'une situation difficile depuis 2008 pour l'emploi marque raz le bol certain et ceci loin devant l'immigration.

 

Le Vote Front National pour les régionales est une conjoncture entre une population sans cesse plus importante qui adhère au dialogue économique et social de ce dernier mais aussi des mécontants de tous bords politiques. 

 

Nous ne sommes plus dans le temps des blah blah, il faut agir, et les mots de certains qui veulent saccager les contrats professionnels en CDI pour généraliser les CDD ne sont pas la solution, les volontés de réduire les revenus des salariés, des fonctionnaires mais aussi des retraités commencent à poindre, ou la dite simplification des minima sociaux en fusionnant certaines aides seraient pour certains la solution. 

 

Ce ne sont que des réponses qui aident à communiquer en disant "ont fait des choses" mais cela cache une incapacité à réfléchir sur ce qui rendra possible d'embaucher des salariés.

 

Tout d'abord, il faudrait que le Pôle Emploi crée un site internet avec tous les postes disponibles sur le térritoire disponible pour tous et non plus donner des annonces que locales, inciter à travailler dans d'autres régions qui ont des postes à pourvoir dans les métiers que le demandeur d'emploi est formé voire même adapter les formations disponibles au sein du Pole Emploi pour faciliter l'accession à ces postes.

 

Les jeunes sans attache peuvent changer de région et les autres si leur conjoint n'est pas embauché et qui n'ont donc pas de blocage à changer de région peuvent y postuler. Il existe des postes saisonniers mais aussi des emplois de longue durée voire même en CDI.

 

Tous les anciens métiers longtemps boudés ; Chaudronniers, tourneurs-fraiseurs mais aussi soudeurs etc... sont très demandés chez les armateurs mais aussi dans l'aéronautique, il faudrait inciter à se former dans ces domaines, et ceci n'est qu'un exemple de ce qui est possible.

 

Que fait on des Rsa ? Ils devraient donner un peu de leur temps aux communes, telle une journée ou un demi-journée pour des petits travaux qui aident la ville et sa population, ceci est bénéfique pour la ville biensur mais cela permet aussi à remettre certains vers le chemin de la re-sociabilisation et le chemin du travail.

 

Créer une politique d'envergure et sur le long terme (15 à 20 ans) pour les PME mais aussi pour les TPE/Artisans pour les aiders à diminuer leurs charges conditionnées à l'embauche d'un à deux employés en CDI voire même trois ou quatre pour les PME de plus de 300 salariés, en effet, si toutes les PME soit 3 Millions de PME embauche 2 employés cela ferait 6 Millions ce qui réduirait de 60% le nombre de chômeurs, ce qui nous rapprocherait presque au plein emploi considéré comme tel sous les 3% chômeurs. (France + de 10% de Chômeurs)

 

En ajoutant à cela un programme de facilitation à la formation par la voie de l'artisanat, lorsque l'on sait que la grande majorité des apprentis sont embauchés après leur formation, il est clair que cette solution est d'importance.

 

Voilà ce que le gouvernement, les Députés, les Sénateurs mais aussi les conseillers régionaux devraient réfléchir au plus tôt. Mais ont ils le courage d'imposer de telles idées ? 

 

TAIR Marc

Publié dans politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article