La couche d'ozone s'est reformée - le Climat - 2015

Publié le par tair marc

Lorsque je lis encore et encore que le réchauffement est dû au Co2 et au trou de la couche d'ozone je me dis que l'on nous raconte du baratin car d'une part la chose est plus compliqué et en plus ils ne tiennent pas compte de l'évolution de la couche d'ozone.

En 2012 j'avais déjà lu que la couche d'ozone qui protège la Terre c'était en grande partie reconstituée et j'ai lu d'un article de la NASA de 2013 que cette dernière a un trou qui c'est rétréci.

Ce qui implique que certains journalistes devraient e mettre à jour en évitant de dire que la couche d'ozone est la seule cause du réchauffement avec le CO2 et surtout qu'elle a encore un trou béant, pour apporter des preuves à leurs propos alarmistes tirés des rapports du Giec qui sont tout aussi alarmistes dans ses études.

Le PNUE (Programme des Nations Unies pour l'Environnement) et Achim Steiner qui en est le Directeur Général explique : "il y a des signes favorables selon lesquels la couche d'ozone est sur la voie de récupération d'ici le milieu du siècle".

Des spécialistes expliquent que globalement une stabilisation depuis le début des années 2000 du bouclier anti UV est constatée.

Le Professeur M.BEKKI indique qu'a la fin du siècle la couche d'ozone sera sans doute plus épaisse que dans les années 1970.

Il faudrait ajouter à mon humble avis plusieurs critères à leur simulation tell l'activité du soleil qui a plus d'importance que l'on veut nous faire croire, il faut aussi prendre le critère de la déforestation, les volcans, les prairies marines, les océans, les courants marins telle El Nino et La Nina.

Au milieux de ces derniers critères le Co2 n'est qu'un des facteurs.

On oublie de nous dire aussi que pendant que l'Arctique fond c'est l’Antarctique qui grossit même s'il nous manque des éléments sur l'épaisseur de la banquise, ces dernières sont partielles et avouons aussi que l’Antarctique ne grossit pas aussi vite que l’Arctique fond mais c'est tout de même un élément d'importance.

Aussi on oublie de nous dire qu'au moyen age il y a eu un réchauffement identique (sans pour autant que l'industrie soit identique à la notre, on en ignore les causes), elle est appelée "anomalie du moyen age".

Biensur, le réchauffement des océans est corrélé avec la température en évolution de la Terre 93% de la chaleur de notre planète est absorbée par ce dernier.

Nombreux spécialistes pensent maintenant que le climat est moins sensible au Co2 que ce qu'ils prévoyaient.

En fait, avec le peu d’existence de notre espèce sur notre planète et plus encore le peut de recule sur les études que nous avons sur notre climat, nous ne savons en fait pas grand chose de celui-ci tant pour les causes que pour les effets.

Les simulations du climat manquent d'éléments pour affiner l'évolution des températures de notre avenir sur Terre qu'il faudra forcément intégrer.

TAIR Marc

Publié dans ecologie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article