La dangerosité de nos routes est elle du seul fait de l'alcool et une conduite inappropriée des jeunes ?

Publié le par tair marc

Les études attribues les accidents mortels au fait que la grande majorité est due à une conduite sous l'emprise d'un état alcoolique.

Ceux-ci d'après ces études sont le plus souvent seuls au volant et ce n'est pas toujours la vitesse qui en est la cause, le défaut de maîtrise est souvent du seul fait de l'alcool, parfois même avec usage de stupéfiants mais les études sont encore trop faibles sur cette dernière cause...

Après biensur il est possible d'ajouter des causes diverses, tel que l'état de certaines routes communales voire même départementales très abîmées par les intempéries ou tout simplement trop peu entretenues, en province il existe des départements ayant moins de moyens que d'autres. Ceci malgré le message qui nous est habituellement rabâché : "nos route sont de très bonnes qualité". Certes, cela ce constate sur les autoroutes et les nationales, voir même sur une bonne majorité des départementales, mais ils faut rester réaliste cela n'est pas vrai partout.

Il est possible de constater sur de rares cas, que des voitures sont très mal entretenues, avec parfois la complicité de quelques employés de contrôle technique. Ceci est vraiment une rareté mais lorsque l'on voit l'état de certaines voitures : freins, amortisseurs, clignotants, phares hors d'usage etc... il y a de quoi s'interroger (surtout quand le contrôle technique date de 3 ou 4 mois).

Ou encore, que peut-on dire quand on voit des personnes âgées ayant eu leur permis il y a 40 ans et que la moitié des panneaux n'existaient pas l'époque (quelques heures de formation au code seraient un plus avec des rappels sur la conduite en situation réelle changeraient les choses) d'autant que pour améliorer cela ils n'ont aucunement besoin de repasser le permis car ils ont les bases, il leur faut juste une mise à jour ... que nous devrions peut être tous avoir après 20 ou 30 ans de conduite.

Que penser aussi des personnes âgées ou pas ayant des problèmes de vue, qui n'ont pas de lunettes adaptées, qui du coup ne roulent pas à la vitesse requise (de jour comme de nuit) et qui font des écarts de conduite même en ligne droite ? Une personne qui roule 20 ou 30 kms / heures sous la limitation est un danger certain et ceci autant que ceux qui roulent 20 ou 30 kms / heures au dessus. Une visite chez un ophtalmologue après 60 ou 65 ans serait il un plus d'après vous?

Nous devrions tous nous poser la question sur notre capacité à conduire, du seul fait de la fatigue, l'alcool, l'état de la voiture ou notre vue. A t’on compris un panneau de signalisation? Si non, devrais je chercher sa signification dans un livre de code ou devrais je plutôt reprendre des cours?

L’État ou la région ou même la ville ont ils fait le nécessaire pour que la route soit entretenue? Les trous ou les fissures sur la voie sont ils dangereux pour notre conduite? Il faudra écrire des lettres seul ou s'unir tout un quartier pour que cela évolue.

Personnellement je suis très ennuyé par ceux qui roulent avec des pleins phare la nuit et qui malgré des "appels de phares" ceux-ci ne comprennent rien. Parfois ils ont aussi des feux mal réglés. Étant très sensible à la lumière je suis très ébloui, j'ai des lunettes légèrement teintées, ce qui atténue l'effet mais je reste gêné encore quelques secondes après que je n'ai plus ces phares dans les yeux. Que dire si je me retrouve dans un virage et que je ne vois plus rien parce qu'un automobiliste ma éblouit ? Un accident seul après le passage de cette voiture qui m'a gêné, reste un accident seul pour mon assureur!! Il serait bien de vérifier le réglage des phares et de penser à enlever les pleins phares quand on croise une autre voiture. Il n'y a pas besoin de retourner à l'auto école pour cela. Sur la route on n'est pas seul !! Merci de penser aux autres !!!

La dangerosité sur nos routes est du fait de nous tous, même si c'est l'alcool qui est la cause principale du nombre de morts, nous devons tous nous interroger !! Lorsque l'on "tape" sur la vitesse et les limitations sur les routes de celles-ci c'est qu'on ne veut ou on ne peut s'intéresser aux vrais problèmes.

Il y a 3 choses importantes qu'il faudrait se poser la question (hormis l'alcool qui est le plus grave) : 1/ Est ce que j'ai une bonne vue pour conduire (lunettes adaptées)? 2/ Est je une voiture en état de rouler? 3/ Dois je adapter ma conduite à l'état de la route ou la météo?

Avec cela on limiterait une bonne partie des problèmes.

TAIR Marc

Publié dans actualités

Commenter cet article